Jean-Guy Moreau 

Humoriste et imitateur, il fait ses classes au début des années 1960 dans les boîtes à chan-sons. Robert Charlebois, un ami d’enfance l’accompagne au piano lors de ses premiers specta-cles. Jean-Guy Moreau parodie les chansonniers de l’époque, les Georges Brassens, Jacques Brel, Gilles Vigneault et Claude Léveillée. En 1977, son spectacle intitulé Mon cher René, c’est à ton tour, lui permet d’imiter l’un de ses personnages préférés, le premier ministre et chef du Parti québécois, René Lévesque.

 

L’autre personnalité politique qu’il imite avec un bonheur toujours renouvelé est le maire de Montréal, Jean Drapeau. Portant paire de lunettes aux grosses montures noires et casquette des Expos de Montréal, Jean-Guy Moreau en fait son personnage favori où l’imitation se confond aisément avec le réel. Il jouera d’ailleurs le rôle de Jean Drapeau dans le cadre d’une série politique télévisée consacrée à l’ex-premier ministre canadien Pierre-Elliott Trudeau, diffusée en 2002.

 

Jean-Guy Moreau remporte le Prix Félix du spectacle d’humour de l’année en 1998 pour sa prestation solo Chasseur de têtes. Il produira, au cours de sa carrière, neuf albums dont Mon cher René et De Félix à Desjardins. 

 

Né le 29 octobre 1943 dans le quartier Ahuntsic à Montréal,

il s’éteint le premier mai 2012, à l’âge de 68 ans.

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin journaliste

  • Facebook

©2020 Tous droits réservés Musée des Grands Québécois. Site Web Germaine l'Agence.