Claude Léveillée 

Il lègue aux Québécois plus de 400 chansons, dont Frédéric, Les vieux pianos, La légende du cheval blanc et Les amoureux de l’an 2000. Auteur-compositeur-interprète, Claude Léveillée est un virtuose du piano, un compositeur de musique instrumentale pour le cinéma et la télévision et un acteur.

 

Né à Montréal le 16 octobre 1932, il meurt paisible­ment à Saint-Benoît-de-Mirabel le 9 juin 2011, à l’âge de 78 ans. Initié très jeune à la musique par une mère pianiste et un père ténor, il donne ses premiers spectacles dans la rue en jouant de l’accordéon ou de l’harmonica. Dès 1955, il interprète quelques-unes de ses chansons à l’émission Music-Hall de Radio-Canada. Il crée aussi le personnage de Clo-Clo dans l’émission pour enfants Domino, diffusée de 1957 à 1962. 

 

En 1959, il cofonde le regroupement Les Bo­zos et rencontre Édith Piaf. Il compose alors pour elle et s'installe deux ans en France. Au sommet de sa gloire, il se produit en Union soviétique, en Belgique, en Suisse, en Pologne et au Japon. Il participe également à la fondation du Théâtre de Quat’Sous en 1963.

 

En 1980, il perd de façon tragique son fils unique, Pascal, alors âgé de 20 ans.

 

Comme acteur, il joue dans une demi-douzaine de films, dont Jésus de Montréal de Denys Arcand et L’homme idéal de George Mihalka. À la télévision, il participe au téléroman La vie promise de Marcel Dubé et à la télésérie Scoop de Fabienne Larouche et de Réjean Tremblay. Claude Léveillée reçoit le Félix hommage au Gala de l’ADISQ de 1999.

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin, journaliste.