Pierre Bourgault 

Orateur, journaliste, homme politique, professeur, essayiste, chroniqueur et animateur de radio, il est reconnu comme étant un militant indépendantiste, un ardent défenseur de la langue française et un tribun remarquable. Au cours de sa vie, il aurait écrit et prononcé près de 4000 discours. Né à East Angus, en Estrie, le 23 janvier 1934, il décède à Montréal le 16 juin 2003 à l’âge de 69 ans.

 

En plein cœur de la Révolution tranquille, en 1964, il préside les destinées du Rassemblement pour l’indépendance nationale, le RIN. En 1968, son parti politique est dissous et il invite ses membres à rejoindre les rangs du Parti québécois. Pierre Bourgault dira plus tard que le sabordage du RIN fut la plus grande erreur de sa vie.

 

En 1970, il signe plusieurs textes de chansons, dont Entr’ deux joints, ritournelle popularisée par Robert Charlebois, ainsi que Pepsi Forever et Blanc-Sablon, interprétées par Steeve Fiset. Il enseigne au Département de communication de l’Université du Québec à Montréal de 1976 à 2000 et tient une chronique quotidienne dans le Journal de Montréal jusqu’à sa mort.

 

Il a reçu plusieurs honneurs, dont les prix Georges-Émile-Lapalme et Jules-Fournier. En 2008, le réalisateur Manuel Foglia présente le documentaire Paroles et Liberté, consacré à l’action politique et à la vie de Pierre Bourgault.

 

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin, journaliste.