Claude-Henri Grignon 

Ce nom d’auteur est immédiatement associé au téléro­­­­­­­man Les belles histoires des pays d’en haut dif­fu­sé à l’antenne de Radio-Canada, de 1956 à 1970. Plusieurs générations de Québécois connaissent très bien d’ailleurs l’histoire de Séraphin Poudrier, d’Alexis Labranche, de Donal-da, du père Ovide et du curé Labelle, la télésérie étant rediffusée sur plusieurs décennies.

 

Issu d’abord de son roman Un homme et son péché, publié au tournant des années 1930, le récit d’un hom­me de pouvoir avaricieux sera adapté pour la radio, avec l’aide de la cousine de Claude-Henri Grignon, l’écrivaine Germaine Guèvremont. Le feuilleton radiophonique con­­­­­­naît un succès considérable de 1939 à 1962.

 

L’illustrateur Albert Chartier en fera une bande des­sinée, publiée en 228 épisodes, sous le titre de «Séra­phin», dans Le Bulletin des agriculteurs, de 1951 à 1970.

 

Claude-Henri Grignon a d’abord amorcé sa carrière com­me journaliste, à L’Avenir du Nord dans les Lau­rentides, et par la suite, il signera, sous divers pseu­donymes, une multitude d’articles dans des journaux et magazines com­me, La Minerve, Le Matin, Le Petit Journal et La Revue populaire. Il devient aussi directeur des pages littéraires des revues En Avant et Le Bulletin des agriculteurs.

 

Ce journaliste et écrivain est né à Sainte-Adèle, dans la Municipalité régionale de comté

des Pays d’en-Haut, de la région des Laurentides, le 8 juillet 1894. Il y meurt en 1976, à

l’âge de 82 ans.

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin journaliste

  • Facebook

©2020 Tous droits réservés Musée des Grands Québécois.