Hubert Aquin 

Écrivain, cinéaste et intellectuel québécois, il milite ardemment pour l’indépendance du Québec. Né le 24 septembre 1929 à Montréal, il met fin à ses jours le 15 mars 1977, à l’âge de 47 ans.

 

Après une formation en philosophie à l’Université de Montréal et un perfectionnement à l’Institut d’é­tu­des politiques de Paris, Hubert Aquin produit, réa­lise et scénarise une quinzaine de films dans les années 1960. À cette même époque, il est membre du Rassemble­ment pour l’indépendance nationale, le RIN. Dans une lettre publiée dans Le Devoir en 1964, il annonce qu’il prend le maquis et qu’il veut se joindre au Front de libération du Québec, le FLQ. Arrêté un mois plus tard, il plaide la folie passagère; il ne se pardonnera jamais cette lâcheté.

 

Son premier roman, publié à Montréal en 1965, s’intitule Prochain épisode. Il sera édité à Paris en 1966, puis traduit en anglais et en italien. Parmi ses autres titres, on retrouve Trou de mémoire, Point de fuite et Neige noire.

 

Hubert Aquin a aussi écrit pour les publications Parti pris, Maclean's, Voix et images du pays et Liberté.

 

Il a reçu, de son vivant, plusieurs honneurs, dont le prix Athanase-David, le Prix littéraire de La Presse et le Grand Prix du livre de Montréal, en 1975. Le pavillon Hubert-Aquin a été nommé en son honneur à l’Université du Québec à Montréal.

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin, journaliste.