Gil Courtemanche 

Journaliste, chroniqueur, correspondant à l’étranger et écrivain, il connaît une admirable car-rière à Radio-Cana­da dans des émissions d’informations nationales et internationales comme Le 60, avec Pierre Nadeau, Présent National, L’Événement, Télémag et Le Point.  

 

À Télé-Québec, il anime le premier magazine d’affaires publiques Contact. Il participe à la fon-dation du quo­ti­dien Le Jour en 1974 et écrit dans La Presse, Le Soleil et Le Droit. Gil Courte-manche tient une chronique d’opinion dans Le Devoir, de 2002 jusqu’à sa mort en 2011.

 

Il est un témoin privilégié de plusieurs conflits inter­nationaux et réalise divers documentaires sur le tiers monde, dont La lèpre en Haïti et La problématique de l’eau. En 1985, il écrit les pa-roles de la chanson Les Yeux de la faim sur une musique du compositeur Jean Robitaille pour la Fondation Québec-Afrique.

 

En 2000, il publie son premier roman Un dimanche à la piscine à Kigali, récit du génocide per-pétré au Rwanda, en 1994, qui fait environ 800 000 morts et provoque l’exo­de de deux mil-lions de réfugiés. Son livre devient un succès critique et littéraire, il est traduit en 23 langues. Le cinéaste Robert Favreau l’adapte au cinéma, sous le titre Un dimanche à Kigali, sorti en salle en 2006.

 

Gil Courtemanche a écrit Les vrais héros, ce sont des gens normaux qui vont au bout de leur humanité et ten­tent de créer un monde meilleur».

 

Né à Montréal, le 18 août 1943, il meurt le 19 août 2011, à l’âge de 68 ans.

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin journaliste.

  • Facebook

©2020 Tous droits réservés Musée des Grands Québécois. Site Web Germaine l'Agence.