Jean Duceppe

Comédien autodidacte, il laisse une empreinte indé­lébile sur les scènes du théâtre, de la télé-vi­sion et du cinéma québécois. Né à Montréal, le 25 octobre 1923, il meurt le 7 décembre 1990. Il est le père de qua­tre garçons et trois filles, dont l’hom­me politique Gilles Duceppe.

 

Sa brillante carrière de théâtre s’amorce dans les années 1940, aux côtés des comédiennes Jeannine Sutto et Yvette Brind’Amour. Après un bref passage au Théâtre du Nouveau Monde, il joue pendant près de vingt ans sur les planches du Rideau Vert. Il fonde la Compagnie Jean-Duceppe en 1973 avec laquelle il connaîtra un suc­cès d’acteur remarquable dans les pièces La Mort d’un commis-voyageur et Charbonneau et le Chef, avec son interprétation du personnage de l’ex-premier ministre du Québec, Maurice Duplessis.

 

Il incarne aussi des personnages hors du commun dans les téléromans La famille Plouffe, Rue des Pi­gnons et Terre humaine. Ses rôles au cinéma sont aussi fort éloquents dans les films La Corde au Cou, Bilan, Des souris et des hommes, Les Co­lom­bes, Bin­go et surtout dans le chef-d’œuvre Mon oncle Antoine.

 

De nombreux prix et distinctions ont couronné sa carrière dont le Prix Denise-Pelletier et son statut de Chevalier de l’Ordre national du Québec.

Résumé biographique rédigé par Claude Morin journaliste.

  • Facebook

©2020 Tous droits réservés Musée des Grands Québécois. Site Web Germaine l'Agence.