Alphonse Desjardins

Fondateur du Mouvement des caisses populaires Desjardins, il ouvre, avec sa femme Dorimène Roy-Desjardins, la Caisse populaire de Lévis le 23 janvier 1901, la toute première caisse populaire en Amérique du Nord. De son vivant, Alphonse Desjardins mettra sur pied 163 caisses, dont 18 en Ontario et 9 aux États-Unis.

 

Alphonse Desjardins amorce sa carrière comme journaliste à L’écho de Lévis et au Canadien, journal de la ville de Québec. Il agira subséquemment comme éditeur du Journal des débats à l’Assemblée législative de Québec pendant 11 ans. Le 22 avril 1892, il entre à la Chambre des communes, à Ottawa, à titre de sté­no­graphe français du Parlement canadien.

 

En 1897, préoccupé par la situation de pauvreté des Québécois et par le fait que les banques canadiennes refusent systématiquement de leur prêter de l’argent, il se consacre pendant trois ans à de soigneuses recherches. Il correspond avec les fondateurs des mouvements européens d’épargne et de crédit en coopérative; ses conclusions l’amènent à fonder sa première caisse populaire.

 

En 1983, sa maison de Lévis devient un musée; l’intérieur reconstitue l’atmosphère de la résidence familiale de 1906. Un des bateaux-passeurs de la traverse de Lévis-Québec porte d'ailleurs son nom.

 

Né le 5 novembre 1854 à Lévis, il y meurt le 31 octobre 1920, à l’âge de 65 ans.

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin, journaliste.