Armand Frappier.jpg
Armand Frappier

Médecin microbiologiste, professeur et chercheur, il occupe, de 1938 à 1974, le poste de directeur et fondateur de l’Institut de microbiologie et d’hygiène de Montréal. Armand Frappier décide de devenir chercheur en médecine lorsque sa mère meurt de tuberculose à l’âge de 40 ans, en mai 1923. Il paie ses études de médecine en jouant du violon à temps partiel au magasin Dupuis Frères.

 

Il devient médecin en 1930 et obtient une maîtrise en sciences en 1931. Armand Frappier se perfectionne ensuite en immunologie, prophylaxie et vaccination aux États-Unis et à l’Institut Pasteur de Paris.

 

Il assume, jusqu’en 1943, la direction du laboratoire de diagnostic de l’Hôpital Saint-Luc de Montréal, mis sur pied en 1927. De 1933 à 1963, le docteur Frap­pier réorganise le départe-ment de bactériologie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et y introduit les programmes d’enseignement de deuxième et de troisième cycle. Il enseigne la microbiologie et la médecine préventive pendant plus de 35 ans.

 

L’École d’hygiène de l’Université de Montréal, qu’il fonde en 1945, devient l’Institut Armand-Frappier en 1975. On y développe diverses expertises dans les scien­ces biomédicales comme l’immunologie, la médecine préventive et la virologie. Le docteur Frappier a reçu, de son vivant et à titre posthume, plus de 48 reconnaissances honorifiques en provenance d’ici et de l’étranger. Né le 26 novembre 1904 à Salaberry-de-Valleyfield, il meurt à Montréal le 17 décembre 1991 à l’âge de 87 ans.

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin, journaliste.