Frédéric Back

Il connaît, au Québec, une riche carrière d’artiste peintre, d'illustrateur, de muraliste et de réalisateur de films d’animation. Né à Sarrebruck, en Alsace, le 8 avril 1924, il meurt à Montréal le 24 décembre 2013, à l’âge de 89 ans.

 

Il fait ses études à l’École de dessin de Strasbourg en France, puis à l’École régionale des beaux-arts de Rennes, en Bretagne. Il s’établit à Montréal en 1948 et enseigne à l’École du meuble, où il succède à Paul-Émile Borduas. À l’École des beaux-arts de Montréal, il rencontre Alfred Pellan.

 

Il entre au service de Radio-Canada en 1952 comme illustrateur et créateur d’effets visu­els, de décors et de maquettes pour de nombreuses émissions télévisées. En 1967, il crée la su­perbe verrière de la station de métro Place-des-Arts.

 

De 1968 à 1993, il réalise une dizaine de courts métrages d’animation acclamés sur tous les continents. Frédéric Back remporte deux oscars: le premier en 1982 pour son film d’animation intitulé Crac, et le second en 1988 pour L’homme qui plantait des arbres. Ce film admiré à Hollywood gagnera plus de 40 prix dans divers festivals du film, et ce, partout dans le monde.

 

Frédéric Back est aussi reconnu comme un brillant environnementaliste et un ardent défenseur de la nature et des animaux. Son dernier film, Le fleuve aux grandes eaux, datant de 1993, démontre son vif attachement envers le Québec et le fleuve Saint-Laurent.

 

Résumé biographique rédigé par Claude Morin, journaliste.

  • Facebook

©2021 Tous droits réservés Musée des Grands Québécois. Site Web Germaine l'Agence.