Éléonore de Grandmaison

Éléonore de Grandmaison naît vers 1619 à Clamecy, en France, et décède en 1692 à Québec.

 

Éléonore se marie une première fois à Antoine Boudier de Beauregard en France; ce dernier décède toutefois avant 1639. Elle se marie donc une deuxième fois à François de Chavigny de Berchereau vers 1640, en France, puis émigre en Nouvelle-France en août 1641, en même temps que Jeanne Mance et Paul Chomedey de Maisonneuve. Le 13 octobre 1641, Éléonore donne naissance à Madeleine, puis  à Marguerite en 1643, à Geneviève en 1645, à Charlotte en 1647, à Élisabeth en 1648 et à un garçon nommé François en 1650.

 

Son second mari décède en 1651; il aura été lieutenant du gouverneur de Montmagny avant d'être élu parmi les douze premiers directeurs de la Communauté des Habitants.

 

Éléonore se marie une troisième fois, en 1652, à Jacques Gourdeau de Beaulieu à l’île d'Orléans. Ils auront ensemble cinq enfants: Marie-Anne, Antoine, Jeanne-Renée, Jacques et Pierre Gourdeau. Son époux décède le 29 mai 1663.

 

Jacques Gourdeau a été greffier de la toute nouvelle Sénéchaussée de Québec, notaire royal et secrétaire du gouverneur d'Avaugour.

 

Éléonore se marie donc pour une quatrième fois à Jacques Cailhaut de La Tesserie en 1663; il sera d'abord lieutenant du gouverneur d'Avaugour, puis gouverneur intérimaire de la Nouvelle-France et, enfin, membre du Conseil Souverain sous de Mésy, de Courcelles et de Frontenac. Il décédera en 1673.

 

Éléonore fut la première seigneuresse de Nouvelle-France (seigneurie de l'île d'Orléans en 1649). Actionnaire d'une société pour le commerce en Outaouais, cette femme d'affai­res fait prospérer ses possessions, qu'elle lègue ensuite à ses enfants.

 

Elle décède à Québec en février 1692. Elle est la grand-mère, entre autres, de Jeanne-Charlotte de Fleury Deschambault, épouse du dernier gouverneur de la Nouvelle-France, Pierre de Rigaud de Vaudreuil de Cavagnial.

 

Éléonore laisse derrière elle de belles descendances: les de Chavigny, les de la Chevrotière, les Gourdeau, les Lemoine, les Douaire de Bondy, les Deschambault, les Taschereau, les Amiot, etc.

 

Résumé biographique rédigé par Gérard Héroux.