Oscar Peterson.jpg
Oscar Peterson 

Pianiste et compositeur. Véritable virtuose de jazz, on dit que sa musique est une «pure magie». Né le 15 août 1925 à Montréal, il grandit dans le quartier de la Petite-Bourgogne où le jeune Oscar est bercé par les airs de jazz du début du XXe siècle. Il apprend la trompette avec son père à l’âge de cinq ans. Atteint de tuberculose à sept ans, Oscar se tourne vers le piano classique avec l’aide de sa soeur Daisy.


Durant plusieurs années, il est présent à l’antenne de la radio montréalaise et se produit régulièrement dans les cabarets: Tic Toc Club et au Café St-Michel. En 1949, à l’âge de 24 ans, il jouera pour la première fois au Carnegie Hall de New York. Comme pianiste, il a accompagné plusieurs grands noms du jazz: Coleman Hawkings, Louis Amstrong, Charlie Parker, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Dizzie Gillespie, Stan Getz et Roy Eldridge. Oscar Peterson forme un célèbre trio avec le contrebassiste Ray Brown et le batteur Ed Thigpen, jusqu’au milieu des années soixante.

 

En hommage à son lieu d’origine, il présente en français à la télévision de Radio-Canada en 1963, sa pièce musicale Place Saint-Henri, tirée de son album Canadiana Suite. Oscar Peterson a reçu sept Grammy Awards aux États-Unis et est intronisé au Temple canadien de la renommée en musique en 1978. Il est fait Compagnon de l’Ordre du Canada en 1984 et Chevalier de l’Ordre national du Québec en 1991. Il meurt à Mississauga en Ontario, le 23 décembre 2007 à l’âge de 82 ans.

Résumé biographique rédigé par Claude Morin journaliste

  • Facebook

©2020 Tous droits réservés Musée des Grands Québécois. Site Web Germaine l'Agence.